Techniques de bouturage 🌱

Vous vous êtes récemment lancé(e) dans l'aventure végétale ?

On vous explique dans cet article, comment bouturer votre petite jungle pour apprendre, faire de jolies expériences, en offrir à vos proches, pour vous lancer dans le troc et les échanges ou pour juste avoir encore plus de plantes !                                                                                
Une des techniques de bouturage la plus facile à notre sens est celle en eau, car il permet de constater la naissance et l'évolution des racines et évidemment, de ne pas oublier d'arroser ses boutures.


Lorsque vous prélevez un morceau de tige, faîtes attention de toujours couper sous un noeud ou des racines aériennes s'il y en a. Enlevez ensuite les feuilles de la partie qui sera immergée dans votre contenant et placez la ensuite dans l'eau.                                                                                                                                                                                                                            
Un vase soliflore ou un verre d'eau avec une bobèche sont les plus adaptés pour certains spécimens comme les tradescantias nanouck, les bégonias ou les peperomias qui n'aiment pas que leurs feuilles soient en contact avec l'eau mais pour certaines autres plantes  (tradescantias zebrina, pothos, chaînes de coeur..)  tout vase ou pot lambda fera l'affaire !       
                              
Lorsque les racines se sont bien développées, vous pouvez ensuite rempoter votre petite plante en terre !

La multiplication directe en terre, est encore plus simple car vous ne passez pas par l'étape rempotage. Les racines des pileas, tradescantias zebrinas et des succulentes et cactées se developpent très rapidement une fois mis en terre.

La terre est aussi le moyen de multiplier certaines plantes comme les oxalis, les alocasias, les caladiums... qui fonctionnent avec des bulbilles que vous pouvez prelever lors des rempotages et replanter dans d'autres pots que vous arroserez pour lancer la croissance.                                                                                                                                                                                      
Le bouturage en sphaigne, cette mousse acide qui provient des tourbières, est une super alternative à la multiplication en eau. Elle retient l'humidité et stimule le développement racinaire. Et cela fonctionne encore mieux lorsque vous travaillez ce substrat très aéré en mini-serre! Cette technique de bouturage est particulièrement idéale pour les bulbes.                                              


Quelques derniers conseils :

- Il est préférable de bouturer lors de la période de croissance de vos plantes c'est à dire entre le printemps et le début de l'automne.

- La canelle est un cicatrisant et un désinfectant naturel. Vous pouvez l'appliquer sur le bout des tiges que vous aurez coupé pour assurer une reprise de la croissance.
Catégories
Dossiers
Derniers articles